Le responsive, une adaptation nécessaire

Le responsive, une adaptation nécessaire

Le 21 avril 2015, Google a lancé un nouvel algorithme qui privilégie, dans les résultats de recherche, les sites internet « Mobile Friendly », c’est-à-dire adaptés aux smartphones.
Pour préserver ou optimiser le référencement de votre site, ce dernier doit passer en mode « RWD » (Responsive Web Design).

Késako ?

Un site responsive (au design adaptatif) est conçu pour s’adapter à la largeur de l’écran, permettant alors une consultation aisée sur tablette et smartphone. La navigation est fluide, sans besoin de zooms ou manipulations incessantes. Le texte se lit sans effort, le contenu se réorganise dans la hauteur sans déborder en largeur et les boutons sont simples à pointer. Il suffit alors de faire défiler le site verticalement.

Les avantages

  • La visibilité optimale de vos informations sur tous les supports
  • La diminution du taux de rebond (nombre de visiteurs quittant la page en un temps record !)
  • L’optimisation de votre référencement par Google, avec une présence accrue sur Internet

Un site non responsive occasionne pour sa part une lecture contraignante qui fera fuir l’internaute dans les premières secondes. Le choix est vite fait !

Vous devez nécessairement passer au responsive car…

  • Les chiffres de l’utilisation « nomade » d’internet via les smartphones et tablettes sont en constante progression (l’Internet mobile double chaque année !)
  • Ce mode de consultation dépassera bientôt celui sur ordinateur.
  • La moitié des recherches effectuées sur Google proviennent d’un appareil mobile (source Search Engine Land).
  • Plus de 72% des internautes sont des mobinautes (utilisateurs de mobiles) surfant quotidiennement sur internet.
  • Google demeure le moteur de recherche le plus utilisé au monde (90%). D’où l’intérêt de s’adapter à ses évolutions !